À tous les coups on gagne

À tous les coups on gagne

Je ne joue pas aux jeux de hasard. Il suffit de regarder les règles pour s’assurer que seule la Banque sera rentable dans l’affaire. Dans un Casino, que l’on prenne le bandit manchot, la roulette ou le craps, les règles sont toujours faites pour que plus vous jouez et plus vous perdez d’argent. Seul le Blackjack peut être une bonne option pour ceux qui savent compter les cartes et retenir des abaques. 

Vous pouvez vous essayer au jeux de grattage vendus chez les buralistes, mais la probabilité est moindre. Surtout depuis que le système des séries a été dévoilé. Si le gros lot est passé une fois, tout le reste du carnet sera misérable. Le loto est pire. Si 100%, la probabilité de gain est misérable. Le seul moyen de gagner de l’argent est d’acheter des actions Française des Jeux, ou de ne pas jouer. 

Il existe pourtant des jeux d’argent où les statistiques peuvent aider. Les bookmakers anglais sont avant tout de remarquables mathématiciens. Si une cote est définie à partir d’éléments concrets sur les possibilités de victoire (en fin de saison, le premier s’incline rarement face au dernier), elle est adaptée suivant les paris en cours pour être plus rentable pour celui qui prend les paris.

Dans ce domaine, l’informatique facilite beaucoup ce travail. Les calculs réalisés automatiquement et en temps réel ont remplacé ces génies anglosaxons. Ainsi, dans les bars PMU, seuls l’organisateur et le gérant du bar gagnent à tous les coups. Pour les autres, il faut espérer que le tuyau n’était pas crevé. 

Tout ça ne nous dit pas comment gagner malgré tout. Chaque parieur a son secret, son équipe de prédilection, … Les génies de l’informatique préfèrent faire parler les chiffres. Tout comme pour le Stratège, l’idée est de reproduire les comportements des participants engagés dans la compétition avec des chiffres : nombre de passes, de buts lors des dernières rencontres, état de forme, … tout ce qui peut être mesurable doit être pris en compte. 

Des simulations de football comme Fifa d’EA l’ont bien compris. Et plus sûrement que Paul le Poulpe, faire jouer les rencontres sur la dernière version du jeu donne des résultats assez fiables. Ainsi, Cortana, l’intelligence artificielle de Microsoft, avait prévu les résultats de la coupe du monde 2014. En 2018, les consoles de jeux ont prédit la victoire de la France

Il existe un autre moyen pour gagner de l’argent en utilisant l’informatique. Mais là, il s’agit d’une arnaque. Ponzi n’est pas loin. Certains influenceurs font croire dans leurs vidéos en direct que pour quelques billets, ils vous dévoileront les prochains résultats d’une compétition. Ils affichent d’ailleurs un train de vie qui prouve qu’ils sont des gagnants. 

Oui, parce qu’ils ne parient pas. Leurs conseils gagnants seront toujours mis en avant sur leurs sites. Leurs erreurs seront effacées de tous leurs fils de discussion. Et si vous contestez, ils vous bloqueront. L’argent appelle l’argent. Comment ne pas croire ces bonimenteurs ?  Et si vous avez perdu, c’est peut être que vous avez mal lu les remarques.

L’algorithme est un meilleur conseil. Vous êtes avertis pour le championnat du monde de football en 2022, n’écoutez pas les professionnels des paris. Bouboule de Cristal, oracle du XIIème arrondissement de Paris peut avoir de meilleures prédictions. Mais je vous conseille plutôt une simulation de football sur la dernière console à la mode. 

Les commentaires sont clos.