Réseau : étage 5

Réseau : étage 5

Alors qu’ils fuient les monstres présents à l’étage ‘Transport’, nos héros trouvent enfin un escalier qui monte vers les étages supérieurs. Ils se précipitent dans la cage et, après quelques dizaines de marches, arrivent devant une porte à l’aspect ancien. ‘Bienvenue à l’étage Session’ annonce un écriteau. La porte semble en mauvais état. Le bois vermoulu est troué par endroits et des toiles d’araignée recouvrent le cadre.

Le rôdeur se demande si les lieux sont sûrs. Le barbare traite le pseudo-chef de groupe de lâche, et avec l’aide du nain commence à défoncer la porte à coup de pied et de hâche. De toute façon, il faut avancer. Le groupe arrive alors dans un couloir sombre percé d’ouvertures qui donnent sur de petites pièces marquées par des panneaux : ‘RPC’, ‘AppleTalk’, ‘NetBIOS’, … “Ce doivent être les bureaux des employés. Mais pourquoi il n’y a personne ?” demande l’elfe.

“On s’en f…” dit le rôdeur. “Il y a une salle plus grande au fond du couloir. On s’y installe et on se repose un peu.” finit-il. Il faut dire que les allers-retours à l’étage précédent et la fuite a fatigué le groupe. L’équipe s’installe donc dans la plus grande pièce. Chacun prend ses aises. L’ogre sort un sandwich au poulet et la magicienne ouvre ses livres. “Tu crois vraiment que c’est le moment de bouquiner.” ricane le nain. 

“Et toi, tu trouves normal que ce soit le seul étage où rien ne se passe ?” renvoie la magicienne. “Le savoir du monde est souvent présent dans les livres. Justement, ils parlent de l’étage Session dans mes bouquins.” La rouquine commence à décrire les fonctions de l’étage. Il gère l’établissement, la gestion et la clôture du dialogue d’une application avec son homologue installée sur un autre système. 

Ni l’elfe, ni les autres membres du groupe ne semblent comprendre la description de la magicienne. Cette dernière se sent donc obligée de détailler. La magicienne commence alors à détailler les différentes activités de l’étage. La magicienne continue donc sa lecture. 

  • “La couche Session s’assure que l’interlocuteur répond bien avant de commencer à échanger des informations intéressantes. Elle confirme aussi lorsque tout est dit.” 
  • “Une application ne communique pas uniquement avec un seul interlocuteur. Il faut donc s’assurer que chaque message arrive au bon interlocuteur. “
  • “Dans le cas d’un transfert de fichiers, en cas de problème réseau, (un glandu qui prend ses pieds dans un câble), lorsque la connexion revient, les employés de l’étage Session s’assurent de vérifier ce qui est arrivé et de recommander ce qui manque ”

“Avec autant d’activités, comment se fait-il que l’étage soit abandonné ?” s’étonne le rôdeur. “Ce ne serait pas une histoire de démon type Golbargh qui aurait éliminé tous les employés et torturerait tout inconscient qui se perdrait à cet étage”. Alors que le nain commence à railler l’auto-désigné chef du groupe, un gigantesque démon apparaît dans le couloir. La magicienne s’évanouit devant l’apparition infernale. 

Alors que le barbare et le nain se préparent au combat, l’elfe s’avance devant la créature et demande. “Monsieur, vous savez pourquoi il n’y a personne ici ?”. Le reste du groupe se demande si elle n’est pas myope. Cela expliquerait pourquoi elle est aussi mauvaise à l’arc. Mais contrairement à ce que pense le nain, la créature répond calmement.

“Vous voyez jeune demoiselle, à l’époque mes collègues mettaient en communication les applications entre elles. Notre travail était semblable aux demoiselles des standards téléphoniques. Mais les temps ont changé et désormais, les applications prennent en charge ce type d’activité. On ne fait plus appel à nos services. Mes collègues ont migré aux étages supérieurs, certains aux étages inférieurs. Et moi, je passe récupérer un livre oublié”.

Le démon leur conseille de ne pas rester trop longtemps à cet étage. Il pourrait disparaître dans la couette de l’oubli. Il leur indique l’escalier au fond du couloir. “Mais c’est de là qu’on vient” réplique le nain. “C’est normal.” répond le démon. “On est des informaticiens. On place toujours les entrées et les sorties au début de l’étage. Allez partez maintenant”. Après avoir réveillé la magicienne, la troupe reprend sa quête. 

Laisser un commentaire