Pour les jeux !!!

Pour les jeux !!!

Depuis des années, les deux clans se menacent, s’invectivent, se provoquent. Il est temps de régler les comptes. D’un côté, de la plaine, une armée de boutonneux se prépare au combat. Il faut dire que l’arrivée de la nouvelle technologie semble les motiver. D’immenses tours sombres et de gigantesques classeurs blancs s’alignent dans leurs rangs. Mea culpa. On me dit dans l’oreillette qu’il s’agit des dernières consoles Playstation 5 et XBox Series X.

Les clans Sony et Microsoft ont signé une trêve temporaire. Ainsi, la grande confrérie des consoleux a pu lever une immense armée. La dernière génération apportant le Ray-Tracing et des performances supérieures à 10 TFlops, les boutonneux se sentent pousser des ailes avec ces puissants équipements. 

Pour rappel, le Ray-Tracing est une technologie qui permet de créer une image en calculant le trajet de la lumière. Cela permet de créer des images plus réalistes puisque prenant en compte les reflets de façon ‘réaliste’. TFlops signifie Tera floating operation per second. Les consoles peuvent faire 10 000 milliards de calculs par seconde. Il faut au moins cela pour calculer les images des jeux vidéos modernes. 

Excusez-moi, on me dit qu’un troisième clan de console est présent. Il s’agit de Nintendo, un clan familial qui utilise sa mascotte moustachue pour amadouer les enfants et leurs familles. Il ne rivalise pas par sa puissance, mais son côté rassurant lui assure une place dans les foyers auprès des plus jeunes. 

De l’autre côté de la plaine, des lumières multicolores illuminent le ciel. Non, ce n’est pas un rassemblement de fan de tuning automobile, ni un défilé de la Gay Pride. La pâleur des guerriers contraste avec les couleurs qui sortent de leurs ordinateurs personnels (PC). Ces dernières ont été renforcées par les dernières innovations des constructeurs. 

Ainsi, la série 3x des cartes graphiques GeForce du constructeur NVidia apportent une puissance inégalable.  L’indicateur TFlops utilisé pour les consoles est trop incomplet pour mesurer la puissance des dernières GeForce. Mais même avec cet indicateur, le fossé est immense. Il en est de même pour les autres composants : processeurs, mémoires, alimentations, … la modularité des ordinateurs assure des configurations puissantes et évolutives.  

Aux commandes de leurs engins et au nom du cri de ralliement ‘PC Master Race’, les pâlichons avancent donc confiants vers le champ de bataille. Qu’ont-ils à craindre des consoleux dont les performances de leurs machines arrivent à peine à la hauteur de leurs équipements d’il y a 3 ans ? Certes, le prix à payer est élevé, mais c’est à ce tarif qu’on obtient l’excellence. 

Dans l’ombre, les fabricants de matériels se frottent les mains. Ils alimentent en matériel les 2 camps. Quelque soit l’issue de la guerre, NVidia, AMD, Intel, … seront au final les grands gagnants. Ils se réjouissent donc de l’embrasement. 

Les premiers échanges fusent. Les consoleux traitent les PCistes d’élitistes. Eux, au moins, permettent à tout le monde de jouer. “À condition de payer un abonnement et les jeux au prix fort.” raille un gras garçon. 

Les PCistes montrent les muscles en enchaînant sur l’évolutivité de leur machine, la disposition de magasins de jeux en lignes et de prix avantageux, … mais cela semble amuser les consoleux. “L’évolutivité ? Combien la pratique réellement ? Les magasins en ligne et les soldes ? Elles sont désormais présentes partout.”  

Eux au moins peuvent jouer dans leur salon, sur un grand écran, avec leurs amis. Ils ne passent pas des heures à modifier leur équipement. Ils branchent et c’est parti. Un type en salopette bleue veut appuyer sur le fait que les consoles se déplacent facilement. Mais le bruit des échanges le rend inaudible.

Un pâlichon caché derrière son Gundam enchaîne sur l’usage universel des PC. Ils peuvent travailler avec leurs machines, eux, pas comme les consoleux. Il s’apprête à lancer l’assaut mais un étrange rectangle coloré se pose dans les mains de chaque combattant. “Nous sommes les vrais maîtres des jeux vidéos.” disent les étranges pavés.

“Nous sommes le support le plus utilisé pour jouer aux jeux vidéos. Tout le monde nous utilise, partout. Jeunes, seniors, hommes, femmes, … notre public est immense. Nous ne sommes pas là pour vous remplacer. Nous sommes là où vous ne pourrez jamais aller. PCistes, vous êtes l’élite des chambres d’adulescents. Consoleux, votre place est devant la télévision.” 

Devant l’arrogance des smartphones, PCistes et consoleux ne savent s’ils doivent rire ou rager. Les combattants rangent discrètement l’étrange rectangle dans leur poche mais l’intervention semble avoir enlevé l’envie d’en découdre. Dans un grand ‘sons et lumières’, les armées se retirent. 

Laisser un commentaire