Le labyrinthe

Le labyrinthe

Internet est un monde vaste et varié. Ses ressources et ses services sont aussi vastes que l’imagination de ses créateurs. Et chacun de nous peut être l’un d’entre eux. En apparence, la toile ressemble à un immense labyrinthe. Et il est facile de se perdre dans ces méandres. Chacun sait qu’il est facile d’oublier son objectif premier, par exemple en s’approchant trop près du maelstrom Facebook. 

Heureusement, des guides se promènent sur ce territoire pour renseigner les voyageurs égarés sur le chemin à prendre jusqu’à la terre promise. Le plus connu, Google, renseigne les voyageurs depuis plus de 20 ans. Posez lui une question et il vous renverra vers les lieux les plus susceptibles de vous correspondre. Et il ne vous demandera rien. Il souhaite uniquement se rappeler de cet échange. 

Google répond à des milliards de demandes chaque jour. La gratuité de son service n’est pas désintéressée. La connaissance a un prix. Et des demandes des voyageurs égarés, il est possible d’apprendre sur notre monde. Ainsi, les moteurs de recherche vendent les informations apprises de nos questions à des entreprises intéressées. Vous regardez les dernières voitures sorties, tel constructeur fera en sorte d’apparaître en premier dans les réponses, s’il rémunère suffisamment le guide. 

Mais oublions l’aspect commercial. Ce reflet de notre monde qui transparaît dans nos questions n’est pas uniquement exploité à des fins mercantiles. Généreusement, Google autorise les voyageurs à consulter ses statistiques : Trend (ou tendance en français). Il s’agit d’une vision agrégée et anonymisée de nos interrogations sur notre monde. Il existe d’autres statistiques. Voulons-nous vraiment nous y perdre ? Non. 

Depuis peu, Google et d’autres guides sont sortis d’Internet pour renseigner les voyageurs. Leurs avatars, les assistants connectés, permettent de trouver des services sans être derrière un écran et un clavier. Le virtuel devient-il réel ? Non, les services restent quelque part dans Internet. L’information est devenue une richesse non négligeable et les guides font du racolage. 

Il faut bien payer le guide. Au final, vous arriverez à destination … ou presque. Certains moteurs de recherches vous enverront plus facilement sur un site commercial alors que le service que vous cherchiez est de base gratuit. Tapez ‘carte grise’ sur votre moteur de recherche. Le site gouvernemental qui propose de faire les démarches n’apparaît jamais en premier. Pourtant la démarche (pas le timbre fiscal) est gratuite, contrairement aux autres services indiqués en premiers.  

Suivant vos domaines de recherche, certains guides sont plus fiables que d’autres. Si vous connaissez un guide spécialiste dans votre domaine de recherche, vous ne poserez pas votre question à un généraliste. Il n’est cependant pas aisé de trouver le moteur de recherche spécialisé. Les puissants guides ne donnent que très peu de visibilités à leurs confrères. 

Internet est un territoire immense et en mouvement. Son importance a fait réagir les nations. Et mêmes les plus puissants guides ont dû se plier aux décisions souveraines. Ainsi, vous n’obtiendrez pas les mêmes réponses suivant votre lieu de résidence. Certes, les VPN et le réseau TOR permettent de contourner les censeurs étatiques. Mais, l’utilisation de tels services n’est pas à la portée de tout le monde. 

Si les guides peuvent vous aider, il vous faudra traverser bien des épreuves pour vous faire une image précise de ce monde. Connaître la structure de ce labyrinthe peut faciliter votre progression dans la recherche d’informations ou de services. Alors ne faites pas confiance au premier vieillard qui vous tend une carte au trésor tant que vous ne connaissez pas ses réelles motivations. 

One thought on “Le labyrinthe

Laisser un commentaire